Vous avez dit « PEDAGOGIE »?

Logo Huîtres pédagogiques

Le nom de notre Association suscite des questions. Pourquoi « Huître Pédagogique » ? La réponse, bien sûr, est dans ce que fait l’Association tout au long de l’année, que ce soit sur le terrain, à travers les animations ou par sa participation à des instances du milieu. Elle privilégie trois grands axes : Une… Voir l’article

Le nom de notre Association suscite des questions. Pourquoi « Huître Pédagogique » ?

La réponse, bien sûr, est dans ce que fait l’Association tout au long de l’année, que ce soit sur le terrain, à travers les animations ou par sa participation à des instances du milieu.

Elle privilégie trois grands axes :

Une pédagogie du milieu, des métiers et des saveurs.

LA PEDAGOGIE DU MILIEU


Il s’agit de montrer ce qui a constitué le terroir, sa formation, la qualité de son argile et la naissance du phytoplancton.
• Tout d’abord, il faut comprendre, décrire le rôle du marais dans une biodiversité terre-mer. Côté botanique, c’est faire connaître les plantes salées du marais et leur place sur l’estran depuis les spartines, premières à coloniser les vasières jusqu’à la santonine, l’armoise marine de nos ancêtres locaux, les Santons.
• Ensuite, il faut faire découvrir que le milieu, ici un marais navigable sur un espace total de 12 000 hectares (la plus grande zone humide salée du littoral atlantique français) a été façonné de mains d’hommes. De générations en générations, le travail ancestral a transformé les anciennes vasières hostiles en milieu nourricier avec le sel, les poissons et les huîtres. Et cette vocation pour les cultures marines demeure en notre XXIème siècle !
• Enfin à travers cette connaissance du milieu prend forme une pédagogie de respect de l’environnement et des eaux du marais. Faire comprendre que les décharges sauvages et les comblements intempestifs sont à prescrire reste une préoccupation constante.

LA PEDAGOGIE DES METIERS


L’exploitation du milieu se manifeste justement à travers différentes activités.

• C’est la pêche sous plusieurs formes, de jour et de nuit, comme encore aujourd’hui pour la « pibale » la civelle alevin de l’anguille pêchée en Seudre.
• Ce fût pendant plusieurs siècles, depuis l’époque médiévale, l’activité salicole (un marais salant est toujours actif à Mornac). En même temps étaient exploités les marais d’élevage de poissons tels l’anguille.
• Puis au début du XVIIIème siècle, la culture de l’huître se développe, donnant naissance au métier des « huîtriers », les ancêtres des ostréiculteurs actuels en quête de nouvelles mutations, par exemple à travers les élevages en eau profonde, un remodelage du milieu sur le marais et une approche de l’aquaculture nouvelle (crevettes impériales).

visites guidees public marias mornac

LA PEDAGOGIE DES SAVEURS


• Là, il s’agit de faire goûter les produits, comment faire la différence entre une huître d’élevage sur parc et une spéciale de claire ou utiliser les plantes du marais dans des recettes savoureuses,

• Mais aussi de faire apprécier la beauté des paysages avec leur lumière incomparable et leur horizon se reflétant dans le miroir des eaux.

• Il s’agit enfin d’apprendre à goûter le bien-être qui émane de ce milieu paisible et reposant, une véritable thérapie anti-stress !

APPROCHE PEDAGOGIQUE GLOBALE


Sur chacun de ces aspects, la pédagogie associative pratiquée par les bénévoles de l’association se manifeste de différentes façons.

• L’information donnée à travers les visites commentées sur l’histoire et la vie du milieu.
• Les expositions (qui donnent à voir et à toucher).
• Les animations, avec toujours un côté pratique et des ateliers ouverts au public, et les publications.
• Le site Internet.
• La création, puis l’entretien d’un parcours d’interprétation dans les marais de Mornac sur Seudre.
• Les démonstrations en direct sur le terrain.